Perigord-vert.info est un site entièrement gratuit, destiné à faire découvrir les meilleures sorties en Périgord vert et en Dordogne... N'hésitez-pas à participer, ce site est à votre service!

En Périgord vert… Forums Annoncer / voir les dates 28 juillet journée de l'arbre

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  – Perigord-vert.info –, il y a 3 ans et 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #1456

    7 EMES Journées de l’Arbre – SAINT PIERRE DE FRUGIE
    Pour une écologie du paysage sonore de la Forêt
    Conférences
    * 16 h, Église, Pauline NADRIGNY, agrégée de philosophie :
    L’écho des bois : création originale de la nature ?
    * 17 h, Église, Claude MURCIA, professeur émérite à l’université Paris-Diderot :
    Les sons de la forêt : mimétisme, invention, détournement.

    Concert
    * 19 h 30, Jardins de FRUGIE, Concert d’oiseaux donné par ELECTROPLUME.
    Electroplume est un projet unique en son genre puisqu’il s’agit d’accompagner des chants d’oiseaux avec une batterie.
    Le rythme, la mélodie et le mode de vie de chaque volatile se reflètent dans les compositions qui leur laissent le « chant libre » car ce sont eux les virtuoses. Tout comme le Land Art révèle la profondeur des couleurs ou la précision des formes naturelles, Electroplume construit un décor inédit pour le chant de l’oiseau.

    La nature nous parle… Écoutons-la !
    Après s’être penchées sur le spectacle visuel de la nature, notamment le paysage, les Journées de l’Arbre se proposent d’interroger la place des sons dans notre perception de l’environnement naturel.
    Doué pour voir, regardeur du monde, l’homme peut-il aussi l’écouter ?
    N’est-ce pas alors, une fois la vue et ses prétentions dominatrices détrônées, une autre idée de nature qui serait générée ? Pouvons-nous, avec Thoreau par exemple, revenir au son naturel comme élément de contact direct avec la nature ?
    Qu’est-ce qui se passe lorsque nous entrons dans le monde complexe des événements sonores de la forêt ? Pour entendre et apprécier cette « communauté acoustique », les Journées de l’Arbre feront une nouvelle fois appel aux arts ; ceux-ci peuvent aider à un éveil de l’écoute aux sons naturels : la musique bien entendu, ce son construit qui se « faufile dans les bruits de la nature » (Wolff),
    semblant parfois « mettre l’œil dans l’oreille » selon la formule de Rousseau, mais également la littérature, la poésie ou encore le cinéma dont la beauté s’origine aussi dans le son.
    Par ailleurs, l’équilibre de cet ensemble naturel est aujourd’hui menacé par la cacophonie humaine, ce qui pose la question écologique. Car un enregistrement de sons non retouché ne ment pas : il exprime, entre les éléments d’un écosystème, des relations qu’un support visuel seul ne peut espérer saisir. Le paysage sonore peut alors devenir un précieux instrument de diagnostic de la biodiversité. « En noyant les sons naturels complexes de la biophonie et de la géophonie sous nos bruits, affirme Bernie KRAUSE, nous perturbons ou détruisons la nature elle- même ».
    La plantation d’un arbre par Wim Wenders dans l’arboretum de la Bonne Foussie consacré au réchauffement climatique, principale menace pesant sur nos forêts, revêt dès lors une signification hautement symbolique.
    Jean MOTTET
    Président de Désir de Forêt

    perigord-vert.info

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Fermer le menu

Mentions légales: Perigord-vert.info est publié par les éditions du Périgord, association loi 1901, domiciliée à Saint-Martial de Valette en Périgord vert. Notre seul propos est de faire connaître notre Périgord.

error: Content is protected !!